A RASTEAU, MY TERROIR IS RICH

Il y a peu, alors que je regardais paisiblement Arte dans mon salon (lire effroyablement avachie dans mon canapé devant une série totalement régressive), je recevais une gentille invitation à découvrir Rasteau, son terroir et ses vins. Le titre, « Escapade des Gourmets » affolant mes papilles, j’attendais ni une, ni deux et attrapais mon tire-bouchon et mon baluchon.

J’arrête ici un instant mon récit, afin d’en situer l’action. Prenez la France, un regard sur le bas de la carte vers la droite: la Provence. Vous suivez le Rhône, et quand vous voyez une grande montagne, le Ventoux, vous continuez tout droit. C’est là au pied du géant provençal, face au dentelles de Montmirail que s’étend cette jolie appellation.

Rasteau, c’est avant tout un sol à part fait principalement d’argile ce qui permet à la vigne de plonger ses racines très profondément sur les coteaux très pentus de l’appellation. Ce type de terroir assure fraicheur au fruit, sans jamais le diluer en eau et des rendements relativement bas. Le raisin, c’est comme le maillot de bain. Moins, c’est mieux. Ainsi moins la vigne reçoit d’eau, plus son raisin est concentré et donc son vin meilleur.

Dès le Dimanche, cette jolie manifestation permettait donc de découvrir les territoires de Rasteau en dévorant ses coteaux à travers une ballade de 6 km agrémentée de pauses gourmandes, bachiques et ludiques pour le plus grand bonheur des papilles (et le malheur de mes mollets).

Aspect positif N°1, on ressent bien le coteau, surtout au niveau des jambes.                            Aspect positif N°2, on élimine bien les pauses gourmandes de foie gras, lapin et autres joyeusetés dans le coteau. Le tout sous un grand soleil, même si le seigneur de la Provence, le Mistral avait décidé de venir à bout des brushings des coquettes en goguette.

Une belle journée qui s’étira entre concert de jazz manouche, le verre en main, chorale bachique au cœur de Chapelle égarée entre forêts et montagnette, sourire de confrères et d’inconnus, dégustations studieuses et fous rire.

Des souvenirs gourmands de jolis vins rouges millésime 2010 avec notamment le Domaine Elodie Balme, un vin très gourmand au fruit souple avec de jolies notes réglissées en fin de bouche. Le Domaine des Coteaux des Travers, en biodynamie, avec un vin plus tendu à la belle acidité, des notes de petites cerises, frais, aux tanins encore un peu serrés. Le Domaine de Beaurenard qui signe là encore avec Les Argiles Bleues, un vin profond, empreint de minéralité et de fruit.

Mais Rasteau, c’est aussi des Vins Doux Naturels (VDN pour les intimes). Qesaco? Des vins dont la fermentation est arrêtée avant la fin par l’ajout d’alcool afin de garder plus de sucres résiduels. Cette opération s’appelle le mutage. A se rappeler afin de glisser l’air de rien dans un dîner: [mode ton blasé] « Finalement, le mutage dans le VDN permet de garder vachement de gourmandise au fruit, non? » [mode ton blasé]. Sur ce thème, découvrez le Signature de la Cave Ortas, un VDN rouge velouté aux arômes charmeurs de cerises confites, de mûres et de chocolat… Somptueux sur quelques carrés de noir à 70% minimum de cacao…

Un secret: goûter en Vin Doux Naturel le Domaine Wilfried 1995 sur de jolies fraises de la région et c’est la dépendance assurée. (Merci de demander la gentille Réjane et insistez, il n’en reste que peu de bouteilles) 😉

 

 

 

Ce contenu a été publié dans decouverte appellation, dégustation, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à A RASTEAU, MY TERROIR IS RICH

  1. CHARAVIN Robert dit :

    Merci pour ce bel article qui met joliement en avant notre terroir et savoir-faire…
    En espérant te retrouver parmi nous l’année prochaine… cela laisse une année de préparation pour maîtriser le mistral et les coteaux ! A très bientôt !

  2. Missblogdel dit :

    j’aime bien t’imaginer avachie dans ton canapé avec un verre a la main devant une série -:)

  3. Ping : in cocktails we trust « Missblogdel

  4. ovar dit :

    Et dire que là,tu travailles !

  5. Après un premier contact chez François à Avignon, je vous invite aux différentes manifestation de Cairanne:

    latraditionelle fête du vin
    le 22 juillet
    bien boire ou boire bien au domaine des amadieu le 21 juillet
    la balade gourmande sous les étoiles le 1 aout

    plus d’infos sur vignerons-cairanne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *