CA BALANCE PAS MAL EN LANGUEDOC!

Il ne faut jamais écouter ses parents. A suivre des voies raisonnables, j’aurai du raisonner au fond d’un bureau entourée de dossiers poussiéreux et de vieux barbons. J’ai donc joyeusement abandonnée le côté légal et me suis avancée cahin-caha du côté bachique de la force. De la poussière des bibliothèques à celle enivrante des caves…

La semaine dernière, le Comité Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL pour les intimes) avait réuni des journalistes des 4 coins du globe au Château des Carasses (un lieu sublime). Notre mission, si nous l’acceptions,  déguster en quelques jours une large sélection des différentes appellations de la région.

Dur labeur de dégustateur

Au programme, Languedoc, Minervois, Corbières, Fitou…

Déguster, cracher, quantifier le fruit, la structure, la longueur, classifier… Ah,classifier!   Ces rencontres sont aussi l’occasion de découvrir que l’on est pas seul, qu’il y a autant de palais que de goûts, que de nations aussi. D’une culture à l’autre les préférences varient. Les vins ne sont pas faits que pour nous, amateurs quelquefois pompeux, mais aussi pour ce plaisir joyeux et simple d’un palais en quête d’apprentissage. Si on ne démarre pas la lecture par Sartre ou la peinture par Kandinsky, comment demander à certains d’apprécier dès aujourd’hui la puissance et la complexité de certains vins..?

A déguster tant de vins d’une même appellation, on ressent dans le verre, l’influence du sol, du travail de chaque vigneron. A chaque variation, on cherche à comprendre sa différence: vinification, terroir. L’occasion d’un parcours initiatique en terroir quelquefois méconnu.

De ces quelques jours, je retiens de jolis vins de plaisir comme ce Minervois de la Tour Saint Martin, un blanc au bel équilibre entre fruits et fleurs sur une longue fraîcheur. Un chouette coup de cœur à petit prix… Dans le blanc toujours, le Minervois de la Cave Coopérative Alliance Minervois, la Capricieuse portait en elle volume et rondeur, pour un vrai moment de joie. Dans les Corbières, le blanc me portât vers les vignobles Bonfils, plus particulièrement le domaine de Cibadiès sur un vin simple et élégant entre fruits blancs et fleurs, vin de copain au prix tout doux ainsi que le Château La Bastide, un vin bien équilibré entre fruité et floral, à la bouche gourmande.

Il y eut aussi de belle découverte comme le terroir des Minervois La Livinière. Un cru entre Carcassonne et Narbonne, au pied de la Montagne Noire. Dans ces coteaux de marnes et de calcaire, un micro-climat exceptionnel qui donne des vins complexes et riches. Des rencontres aussi, avec des vignerons à causer absolument, et des vins à boire résolument: La Féline de chez Borie de Maurel un vin sensuel aux épices et boisé maîtrisé, le Domaine Barrobio de Raymond Miquel au Carignan de compet issu d’un domaine presque millénaire et encore l’Ostal Cazes pour son exigence et sa précision.

La Féline Borie de Maurel

Carignan de compet'

La précision faite vin...

En Corbières, l’occasion de mieux connaître le terroir de ce Boutenac où Carignan, Syrah, Grenache et Mourvèdre se mêle pour des vins puissants. Des rendements bas, une irrigation naturelle et des vendanges manuelles entres autres conditions draconiennes de l’appellation permettent à ces vins à se hisser au rang de cru. A retenir le Domaine de la Bouysse avec leur sympathique Mazerac 2009 à la bouche gourmande de cerises noires avec des notes de truffes et un boisé fin. La famille Fabre présentât un joli Château Fabre-Gasparet aux notes de prunes et de cassis et aux tanins joliment fins.

Devoirs...

 

En Fitou, à noter le Domaine Bertrand-Bergé avec deux belles cuvées les Mégalithes et l’ancestrale aux structures raffinées, de l’ampleur et du fruit et le Château de Nouvelles avec sa cuvée Vieilles Vignes.

Et si on parlait Blanquette? A Limoux, on fait des bulles… Sympathique en diable, joyeuse comme cette cuvée Première Bulle de Sieur d’Arques aux notes d’acacia et de pêche blanche, élégante comme la cuvée Toques et Clochers en sélection parcellaire ou cet étonnant Brut Nature de la Maison Antech sans aucun sucre ajouté, aux arômes de fleurs blanches et d’agrumes. Antech où depuis plusieurs générations, les femmes gèrent le domaine entre vignes et bulles.

Bubles by Sieur d'Arques

Ce séjour était aussi, je dois l’avouer, la joie orgasmique de déguster du vin toute la journée au milieu de passionnés avec qui échanger… Merci au CIVL pour leur patience et leur passion communicative.

 

Ce contenu a été publié dans dégustation, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à CA BALANCE PAS MAL EN LANGUEDOC!

  1. merci de la rencontre
    à bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *