CE WEEK-END, JE BOIRAI…(concours inside)

Qui ne connait pas cet instant maudit où le réveil sonne, et où l’on réalise que c’est lundi matin. LUNDI MATIN, soit le premier jour d’une semaine qui, au sortir de l’hiver, va sembler longue tant le soleil et les bonnes tablées d’amis vous manquent.

Et si le lundi matin, c’était le premier moment de la semaine pour préparer son week-end?

Parce que quelquefois, les moments peuvent être creux, les tables vides, Quilles de Filles se propose de remplir votre verre… Oui, je sais, je parle de moi à la troisième personne, mais le schizo me va très bien au teint.

Tous les lundis désormais, découvrez un sympathique vigneron, un joli domaine, ou un château enchanteur (bref, un endroit où l’on peut trouver le divin breuvage).

A la fin de l’article, les gens étant si gentils, une jolie quille à gagner lors d’un tirage au sort par une main innocente le mercredi, et le vendredi la bouteille est dans la boîte de l’heureux élu…

Cette semaine, la découverte c’est en Bordelais avec les Vignobles Chaigne.

Le domaine est situé au coeur de l’Entre-Deux-Mers, entre Garonne et Dordogne.               Pourquoi entre deux mers si c’est entre 2 rivières me direz-vous? (Si, si! Vous le direz!).  Le Bordelais n’étant pas la moitié d’un, il ne s’agit nullement là d’une erreur mais d’une appellation qui trouve son origine dans un phénomène naturel appelé Mascaret. Il s’agit de la remontée de la mer le long d’un cours d’eau. Voilà qui claquera le beignet de Beau-papa au prochain dîner.

Ce chouette domaine dévoile toute la palette des couleurs du vin en passant par des Bordeaux blanc, de l’Entre-Deux-Mers, Bordeaux Rosé, Bordeaux Clairet (type de rosé à la macération plus longue, donc plus puissant et plus gras) ainsi que le traditionnel Bordeaux Rouge. C’est dans cette dernière catégorie que j’ai pu découvrir, il y a peu le Chateau Peynaud. Un petit gars de Bordeaux reconnaissables à ces cépages traditionnels de Merlot, Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon. Au nez, de jolis fruits rouges assortis d’épices douces et de réglisse, en bouche une jolie longueur. Sympa, du corps sans agressivité.    Bref, j’aime!

Le domaine exploité par la famille en parfaite parité (quand y’a des signes, y’a des signes!) est à découvrir .

Mais depuis combien de temps existe-t-il? Un indice: réponse sur le site.           Envoyez-moi vos réponses par le biais du formulaire contact du blog Quilles de Filles, après tirage au sort des bonnes réponses, une jolie bouteille de Château Peynaud 2009 dès vendredi apporté par le gentil facteur à l’heureux élu…

Quand je disais que c’est un chouette Lundi!!!

And ze winner is : Martelo…
Départ d’une jolie quille bordelaise vers les Vosges…
Merci à tous de votre participation et rendez-vous lundi prochain pour le prochain domaine à découvrir et la sa sympathique bouteille à gagner…

 

 

 

Ce contenu a été publié dans je boirai, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à CE WEEK-END, JE BOIRAI…(concours inside)

  1. valeriedelamarel.... dit :

    Bonjour et merci pour ton concours auquel je participe.
    Ma réponse est la suivante:
    Le « Vignobles Chaigne et Fils » est crée le 1er janvier 1992
    Bonne journée , je vais rejoindre quilles de filles sur FB sous valeriedelamarel*****

  2. MILLERIOUX dit :

    Donc la date de création de la société en binôme avec les parents date du 1er janvier 1975 !

  3. misschocoreve dit :

    bonsoir
    je tente ma chance
    le vignoble existe depuis le 1er janvier 1992 mais ils exploitent les terres depuis le début du vingtième siecle!
    merci pour ce concours
    bonne soirée

  4. HIVERT dit :

    Chère Louise,
    Moi aussi je parlerais d’un Bordeaux, non que je sois particulièrement chauvine, mais parce ce vin là, c’est tout mon symbole. Depuis toujours, je vivais à coté d’un vignoble, comme beaucoup de personnes en entre deux mers. Chaque jour, je jouais dans les rangs de vigne, me réjouissais de cueillir des fleurs. Une période bénie des vendanges où tout à coup c’était le cheval qui entrait dans les vignes, les vendangeurs de toutes les nationalités qui riaient. Plus tard, j’ai travaillé dans ce vignoble, j’en ai connu les secrets, et biensur le vinificateur est mon frêre de coeur. Il vient de lancer une cuvée hommage au passage en bio de son vignoble en 1963, biensur ce vignoble vit en bio depuis près de 4O ans. 1963, c’est une cuvée issu d’un assemblage merlot et petit verdot, un vin élevé aux petits oignons, moi j’y retrouve la patte de Patrick, cette alliance de force et de douceur, un vin subtil. Je vous recommande de découvrir, ce vin, ce vignoble, ce viticulteur, cheers !
    http://www.vignoble-boudon.fr

  5. martylo dit :

    superbe bouteille bien arrivée en Lorraine ou elle saura être appréciée
    Encore un grand merci et merci aussi à Mr R.Chaigne pour son petit mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>