AVEC LA ROBE, IL Y AURA DES LARMES ET DU SANG…

En cette veille de soldes, il était impensable de ne pas parler de robes sur le blog…

En ces heures fébriles qui précédent la tempête, et où l’Homme tente désespérément de placer au loin les économies du couple (votre banquier occupé à essayer de joindre le service free mobile ne répondra jamais; merci Xavier Niel), profitons de ces quelques instant de tranquillité pour nous intéresser à une robe toute particulière, celle du vin, des couleurs soyeuses que votre verre revêt pour le bonheur de vos mirettes avant celui de vos papilles.

La couleur, à quoi ça sert?

La couleur d’un vin outre le fait de vous permettre de distinguer le rouge du blanc est aussi un signe d’âge. Pour les rouges, plus la couleur tend vers le pourpre plus vous êtes face à un vin jeune, une couleur qui tend vers le rouge tuilé, le rubis indique un vin plus vieux. En ce qui concerne les blancs, des reflets verts indiquent la jeunesse alors que le vieil or pare l’âge.

La limpidité, c’est quoi?

Fût un temps pas si lointain, la limpidité d’un vin attestait de sa qualité pour beaucoup. Désormais les codes sont beaucoup plus complexes. Si, invitée à dîner chez M&Mme Cabotin, vous vous apercevez que le vin dans votre verre est trouble, ne le balancez pas d’un geste dédaigneux dans le ficus le plus proche mais regardez discrètement la bouteille. Si la mention « vin non filtré » apparaît, c’est normal. Il s’agit là d’une méthode de vinification particulière. Vous pouvez donc apprécier votre verre en toute sérénité.

Que sont les larmes?

Les larmes ou jambages sont les traces que laisse le vin sur le verre lorsque vous faîtes délicatement tourner votre vin dans votre verre. Elles sont globalement un indicateur de la richesse en alcool du vin, plus elles sont larges plus l’alcool sera important. Cependant, cette indication est aussi fonction de la rugosité du verre, donc peu simple à évaluer

Les mots pour le dire

Pour les vins blancs :
Jaune pâle, jaune vert, jaune clair , jaune citron, jaune paille, or, vieil or, cuivré, ambré.

Pour les Rosés :
Rose pâle, rose, rose franc, rose violet, rose jaune, abricot, saumon, pelure d’oignon, roux.

Pour les vins rouges :                                                                                                                 Rouge clair, cerise, rouge foncé, pourpre, violine, grenat, rouge orangé, rouge tuilé, brun, ocre, marron.

Limpidité : limpide, clair, voilé, trouble, particules en suspension, dépôts.
Brillance : vin brillant, terne.

Voilà, vous êtes désormais prête à affronter dignement votre prochain dîner mondain…

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans dégustation, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à AVEC LA ROBE, IL Y AURA DES LARMES ET DU SANG…

  1. Un grand merci Louise, je vais briller en soirée grâce à toi 😉

  2. Ping : AVEC LA ROBE, IL Y AURA DES LARMES ET DU SANG… | quillesdefilles | Images et infos du monde viticole | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *