PREMIERE: LES SOIREES « MY SEXY WINEMAKER »

Prenez 100 filles, ajoutez un gentil sommelier, mêlez quelques vignerons passionnés : ce furent les ingrédients de cette première soirée MY SEXY WINEMAKER.

Depuis longtemps, j’avais envie de réunir des femmes autour du vin. Hors des dégustations parfois trop formelles et des mots complexes, expliquer le vin, montrer la passion de ceux qui le font…

Cette soirée entre filles, c’était aussi l’occasion pour elles, loin des regards masculins, de s’intéresser, poser des questions à des professionnels venus pour elles seules.

Moment privilégié, moment ludique entre tous quand le sommelier, Kelly Mcauliffe ouvrit l’atelier d’initiation à la dégustation. Rare homme de l’assistance, il fut assailli de

atelier initiation à la dégustation

questions auxquelles il répondait avec passion. Preuve, s’il en est, que ces dames se captivent pour la question.

Ce fut tout d’abord la Maison Ruffin qui ouvrit le bal avec un Champagne « Blanc de Blanc » tout en délicatesse. Sous les yeux émerveillés des filles, on expliquât la finesse de la bulle, on chercha des qualificatifs pour la robe, on s’appliqua à ressentir les sensations en bouche.

Puis, le jeune Nicolas Chemarin, vigneron en Beaujolais, expliqua son Beaujolais village, son Regnié, ses coteaux, ses vendanges manuelles, ses vinifications à un public enthousiaste.

Chardonnay d'Or de la Maison Ruffin

Ce fut au tour des vignerons de la Cave d’Estézargues. Loin des clichés, une cave coopérative qui vinifie domaine par domaine, dans le respect de la terre et du vin. Des sulfites en quantités minimes, des terroirs bio ou en agriculture raisonnée qui donnait lieu à nombre d’interrogations auxquelles nous répondîmes avec bonheur et patience.

Pour finir, ce fut le Château Virgile en costières de Nîmes dont on dégustât la production. Une mention particulière des filles pour le blanc, Perle Blanche du domaine.

Château Virgile

Ce fut aussi un grand bonheur aussi, lorsque certaines m’interpellaient pour obtenir les coordonnées de tel ou tel domaine, ou me disaient découvrir avec plaisir des vins qu’elles pensaient qu’elles n’auraient pas aimé…

Le bonheur de la découverte

Pour finir, un grand merci aux vignerons présents, à la Maison Ruffin ainsi qu’au personnel du 83 Vernet en Avignon qui ont permis la réalisation de cette belle soirée.

Quillesdefilles en pleine dégustation...

C’était en Avignon, c’était cette semaine, et c’était bien…

Des quilles et des filles

Des filles heureuses

Ce contenu a été publié dans les Humeurs de Louise, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à PREMIERE: LES SOIREES « MY SEXY WINEMAKER »

  1. ALEX 51 dit :

    Bien joué !

  2. dirpauillac dit :

    Bravo, ça en jette. A priori tu n’as pas atteint tes 7 (j’allais dire péchés… »n’importe quoi ! » comme écrirait Madga @levinparfait) propriétés mais pour une première réussie, tu devrais voir tout le monde se bousculer aux prochaines éditions ! Je vais transmettre cet article largement afin que le monde sache de quoi tu es capable (et tremble…). En espérant t’envoyer des candidats. Tu es sur les rails.

  3. CaroLaCheChe dit :

    Merci pour cette belle soirée 🙂
    Un lieux magique, des quilles délicieuses, et surtout des filles sublimes (et modestes).
    Grand plaisir d’avoir partagé cette soirée avec toi.

  4. Kavavin dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, félicitation pour votre évènement. Pensez-vous que pour la prochaine occasion un sauternes de millésime à définir pourrait vous interesser?

  5. tiuscha dit :

    A quand la prochaine ? Moi aussi je veux être une fille heureuse 🙂

  6. Ping : Avant de biberonner, je picolais « Histoire de nombrils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *