Les quilles de la semaine…

competences vinorealysNous sommes à mi-semaine…
Vous avez certainement éprouvé quelques unes des facéties ordinaires de la vie urbaine, voire rurale, l’absurdité ayant cela de supérieure à Nadine Morano qu’elle ne fait peu de cas des frontières.

En effet, vous avez (déjà) survécu à,  dans le désordre (l’ordre, pas fou, ayant depuis longtemps déserté votre quotidien)…

A la doucereuse bienveillance de la maîtresse du petit dernier s’enquérant de votre couple. La future gloire de vos vieux jours ayant compris qu’en se faisant passer pour un malheureux, il pouvait tout à la fois s’épancher sur le décolleté du fleuron de l’éducation nationale mais également y voir une augmentation de ses notes.
Vous n’avez pas encore décidé entre crier au génie ou appeler un psy.

A deux petits-déjeuners de travail
Le petit-déjeuner de travail étant un concept hautement barbare permettant d’imposer des réunions de travail encore plus tôt dans lesquelles sont posées quelques mini croissants industriels sous couvert de convivialité. Votre cerveau refusant de se laisser berner par cette ruse de bas-étage, réclame généralement sa dose de sommeil à coup de bâillements.
Vous avez décidé d’envoyer une requête auprès de la Commission des Droits de l’Homme pour que soit arrêté cette ignominie.

Les conversations téléphoniques de votre voisins de métro, bus, diligence (cochez la case)
Où les péripéties assommantes de Chouchou & Doudou.
Vous apprenez avec effarement qu’ils existent encore des êtres humains qui envisagent de s’affubler de ces diminutifs.
Vous les ajoutez à votre liste de réclamations auprès de la Commission des Droits de l’Homme.

Les pertinentes (et perpétuelles) remarques de votre boulangère sur ce sujet ô combien sérieux, la météo.
A coup de « Fait beau aujourd’hui, malgré qu’hier il pleuvait. Comme mon mari disait, il y a plus de saison ». A décliner bien évidemment du mardi au dimanche selon les aléas climatiques.
Vous ajoutez un Bescherelle à ses étrennes.

Bref, nous sommes à mi-semaine..
Quelques jours vous séparent du week-end, il est désormais temps d’échafauder les plans du week-end à venir en commençant par un raid vers celui devenu votre meilleur allié:
LE CAVISTE.

Sélection Prescription de quilles à haute dose de bonheur:

la nine senat

Jean-Baptiste Sénat est un garçon qui a le bon goût de faire des bouteilles absolument divines. Bel équilibre entre fraîcheur et puissance, à coup de Grenache, Syrah et Mourvèdre, il offre un vin aux notes de cerises noires, de thym et de pivoines à déguster délicieusement avachie, couchée entre quelques moelleux coussins.
Aux alentours de 13€

saint nicolas fief vendeens michon

Attention, bombe en approche.
Entre Pinot et Négrette, un joli rouge de Vendée qui croque de fruits rouges et de poivre, traversé par une jolie acidité. A la fois structuré et frais, un verre qui à tendnce à s’évaporer très vite.
Aux alentours de 12€.

rozeta corbieres

Grande quille des Corbières, Rozeta doit sa naissance au talentueux Maxime Magnon.
Délicatesse des notes florales, puissance du fruit, magie de l’équilibre.
Un vin qui prend la bouche et laisse longtemps la trace de son passage.
Aux alentours de 18€

leclerc brillnt champagne

Un Champagne blanc de blanc aux notes de fruits jaunes bien mûrs, d’épices douces et de noisettes grillées. En bouche, la texture est dense, entière et longue comme une nuit d’été.
Addiction assurée.
Aux alentours de 45€

dartigalongue armagnac

Pour finir en beauté, un armagnac somptueux.
Des notes de fruits confits, de noix séchées, de chocolat et de café (il y a au moins tout cela).
La bouche est fine, élégante et puissante.
Sublime, intemporel et inoubliable.
Aux alentours de 180€ (le bonheur peut quelquefois avoir un prix)

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les quilles de la semaine…

  1. Aguirre dit :

    Article fort sympathique avec un ton humoristique qui me plait beaucoup. Je me suis lancée moi aussi dans cette activité de bloggueuse il y a quelque temps, avec la même envie de parler de vin de façon décalée, aux femmes. Tu es la bienvenue sur mon blog!

  2. GREG dit :

    De quoi redonner le sourire en milieu de semaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *