J’ ADOPTE UN CAVISTE

En ce mois de septembre, souvent synonyme de bonnes résolutions, en voilà une: adoptez un caviste.

Étape essentielle de votre épanouissement urbain, le caviste est votre ami.

Mais trouver son caviste (et le garder!) demande quelques efforts.

Furetez, fouillez! N’hésitez pas à franchir les limites de votre quartier. La quête demande quelques efforts.

Demandez conseil . Donnez lui votre budget, décrivez vos goûts et vous ne tarderez pas à être surpris. Le caviste aime son métier et au risque de vous surprendre son but n’est pas de vous refourguez la bouteille la plus chère mais de vous voir revenir.

Parlez-lui!!! S’il n’a nul besoin de connaître tous les exploits de votre tonton Gérard, l’atmosphère du diner, le type de vin que vous buvez régulièrement chez le dit tonton sont autant d’éléments qui lui permettront de sélectionner le vin adéquat à votre soirée. Et rappelons-le, ne pas avoir d’élément est un élément, car il pourra vous conseiller un vin facile sans trop de risques.

Il faut bien l’avouer, au cours des années, il saura tout de vous: de votre vie amoureuse à votre développement professionnel, c’est lui qui trouvera le vin qui ravira votre futur mari, celui qui apaisera belle-maman, ou celui encore qui extasiera vos copines ou votre boss.

Alors, prêt?

Ce contenu a été publié dans les Humeurs de Louise, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à J’ ADOPTE UN CAVISTE

  1. ladyvin dit :

    Tiens…adopter un caviste parmi les bonnes résolutions de la rentrée…bonne idée, cela s’ajoute à tous les « mon »: mon mec, mon magasin préféré, mon bar, mon marché, mon banquier, mon comptable…mon caviste, et donc – sans chienne de garde attitude- je relève que tu présupposes (à juste titre aux vues des %) qu’il s’agit sans discussion d’un homme??? Il me semble qu’il y a quelques femmes à ce poste, mais est-ce implicite d’après vous qu’une femme aille chercher conseil auprès d’un homme-caviste plutôt que d’une caviste? C’est un vrai sujet d’attitude et de comportement de consommation. Une mutation est en cours mais les stéréotypes ont la vie dure…

    • louise dit :

      Il ne s’agissait pas de stéréotypes mais d’une note d’humour. D’autant que le masculin prédomine lorsqu’il s’agit de la désignation d’une catégorie en général sans distinction. Je suis totalement d’accord avec toi et je connais nombre de femmes dans ce monde extrêmement compétente. A très bientôt.

  2. Bonjour,
    Je suis caviste dans la région de grenoble,où mon associé et moi avons ouvert fin 2009
    la Vinotheque des Alpes.C’est une boutique moderne dans un local industriel de 150m2 au sol et 7m de haut.Une déco sympa,un bon choix de vins et alcools divers,des prix honnetes,les bons conseils et le sourire,sont les principaux ingrédients de notre réussite au près du public.Je vous invite à consulter notre site(malgré la qualité moyenne des images).N’hésitez pas à me contacter au 04.76.70.36.32,pour mieux connaitre et comprendre notre concept.
    Bravo pour votre joli site !
    Cordialement,stéphane Benard.

  3. Philippe Gavoty dit :

    Caviste sur Marseille, en face du cercle des nageurs, dans le 7 ème, je souscris complétement à cet article, et me mets dans la catégorie citée dans cet article !!

    Cordialement

    Philippe
    Vino Forum
    12 rue des Catalans, 13007
    http://www.vino-forum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *