EMMENER SON HOMME EN GMS:mode d’emploi

Mesdames, en ces temps de foire aux vins, profitez de ces instants bénis pour initier l’homme à une nouvelle activité: les courses

Attention cependant, l’homme, proche de l’animal sauvage en lui, développe une grande intelligence afin de prévenir les pièges menaçant sa liberté. Cette mission vous demandera donc rigueur et stratégie.

Mode d’emploi

  1. Éveillez sa curiosité : déposez les prospectus des foires aux vins des hypers  dans les endroits stratégiques de votre logis : SUR la télécommande de la télé, sur le frigo, dans les toilettes, entre ses chemises…Ne pas hésiter sur la quantité, quitte à dérober votre documentation dans les boîtes aux lettres des voisins.
  2. Attiser son esprit de compétition : rappeler régulièrement devant l’homme combien la cave de Bertrand, Paul et/ou Marcel est fan-tas-ti-que!!! Prendre de préférence en exemple les collègues, beaux-frères, maris de vos copines (rayez la mention inutile) qui l’exaspèrent.
  3. Flatter son ego: demandez lui de vous accompagner pour choisir le vin lors du prochain dîner où les individus sus-cités seront invités. Arguer de votre condition de pauvre femme face au monde œnologique (tu parles!!).
    Vous y êtes, l’homme encore méfiant, vous a suivi jusqu’au supermarché. Il avance, le pas hésitant dans ce nouveau territoire. La moindre erreur peut désormais le faire fuir.
  4. Ranimer son instinct de protection: déambulez le long du rayon l’air perdu. Laissez-le découvrir le rayon à son rythme. D’abord hésitant, il ne devrait pas tarder à s’enhardir et s’intéresser de plus près à cette débauche de bouteilles en tout genre.Victoire! Il commence à remplir consciencieusement votre caddy! La note sera peut-être élevée, mais rappelez-vous que l’objectif n’a pas de prix…
  5. Rester calme: expliquez l’air détendu, afin de ne pas l’effrayer, que vous avez désormais que QUELQUES courses à ajouter à son butin. Sur ce point, évoquez la Côte de Bœuf et les pommes de terre dont l’animal reste friand.
  6. Ranimer l’instinct chasseur en lui : arrivé devant la boucherie, laissez le choisir une digne de son statut. Émerveillez-vous devant l’énorme pièce de bœuf qu’il déposera triomphalement dans le chariot.
  7. Maintenez sa curiosité en éveil: continuez vers le rayon des biscuits et chocolats en prenant votre temps. Ponctuez ce moment de quelques phrases type « Tu as vu, ils ont sorti des cookies avec chocolat ET caramel? » Ainsi l’homme va découvrir avec une joie grandissante les richesses insoupçonnées de l’endroit.
  8. Vanter son talent: en rentrant, ne pas oublier de mentionner à votre progéniture enthousiasmé devant ce déluge de calories, que c’est leur père qui les leur a amené.
Ce contenu a été publié dans les Humeurs de Louise, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à EMMENER SON HOMME EN GMS:mode d’emploi

  1. Vinicity dit :

    Tellement vrai!! et aussi applicable à beaucoup d’autres topics que le vin d’ailleurs… Il faut savoir parler le langage homme, bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *