Qu’est-ce que le vin?

A l’heure où l’on crie aux loups, où les chiens se déchaînent, j’avais envie de poser ces quelques mots et revenir à l’interrogation première :

Qu’est-ce que le vin ?

D’aucuns vous parleront de boisson, d’autres d’alcool mais sauront-ils y voir les nuits d’angoisse à redouter la grêle, les maladies, les jours trop pleins de pluie, ceux trop lourds de chaleur et de sécheresse ?
Sentiront-ils le froid qui ronge les mains durant les hivers à la taille, le bonheur des grappes lourdes juste avant la vendange, le silence et la patience des mois d’élevage ?

Se rappelleront-ils des rires autour des verres, de l’émotion qui étreint quand ils tintent avec ceux que l’on aime.
Des bouteilles que l’on garde patiemment pour une occasion, L’occasion ?
De ces breuvages trop gardés et trop attendus que l’on finit par boire en repensant aux absents ?picnic-party-2

Un vin n’est pas un lien social, assemblage de mots à la mode mit bout à bout pour ne plus former que le vase creux de prétentions sociologisantes.
Un vin n’est pas un produit source de richesse et d’exportation, un simple élément d’une économie qui se perd elle-même entre investisseurs et penseurs.

Non, le vin n’est qu’un assemblage de ces moments pour ceux qui les font, pour ceux qui les boivent.
C’est peu et tant à la fois.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Qu’est-ce que le vin?

  1. Jean Baptiste bouhey dit :

    J’ai pour habitude de dire, en m’adressant à des interlocuteurs que « Le vin, au fond de mon verre, c’est le seul mystère qu’il m’ait été de rencontrer et même de boire durant cette vie ». Mais souvent je dois préciser aux néophytes que le raisin, naturellement vinifié sans soufre bien sur 🙂 (sinon c pas du vin mais du poison), présente le don d’absorber l’esprit et l’âme de ceux qui le font et qu’il nous permet d’enfermer temps, arômes et souvenirs d’un instant passé, qui reprennent ainsi vie à l’ouverture de la bouteille.
    Mais il y a tellement de choses à dire sur le vin… le mieux c’est que chacun s’exprime… et s’en hydrate…. Qui n’a jamais constaté qu’avec un bon volume ingurgité, le buveur comprend toutes les langues….voire les parle sans les connaître. 🙂

  2. Pascal hénot dit :

    Merci pour cet article à la fois simple et tellement pertinent !
    Le vin est source de mille trésor pour celui qui sait regarder et surtout, voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *