Il était une fois le Minervois

Le Minervois, c’est bon.
L’axiome reste court mais la vérité abrupte, simple s’impose au verre et en tête.Car si le Minervois reste encore une terre trop méconnue du Languedoc, on y trouve de jolies perles.Ou peut-être est-ce parce que.Je m’en moque, c’est bon.livinière

Quoiqu’il en soit, il était une fois le Minervois.
A bien y réfléchir toutes les histoires devraient démarrer ainsi. A l’heure du virtuel, de l’efficient et du politiquement correct, la magie manque. Où peut-être réside-t-elle encore en un dernier lieu: le verre. Accrochez-vous à votre tire-bouchon et calez-vous entre deux verres, je reprends:
Il était donc une fois le Minervois.
Des Trois Vallées, à la Montagne Alaric en passant par la Montagne Noire, les noms auraient pu inspirer ici Georges Lucas, J.K.Rowling et Pee Wee réunis (ne pas imaginer l’oeuvre qui aurait pu en découler sans risque de craquage neuronal). Des rivières au cours des ères géologiques se sont penchées sur le berceau de ces vins et ont ramené une chouette caillasse:calcaire, grès et schiste donnent des breuvages complexes, riches à la belle structure tannique. Entre l’Hérault et l’Aude, l’arrière-pays méditerranéen a pourvu à un climat chaud, mais tempéré à l’est par des vents marins humides qui permettent à la vigne coquine de ne point s’assécher, et à l’ouest par l’influence de l’atlantique qui évite des températures trop hautes, tandis qu’au centre la fraîcheur règne pour veiller à la vivacité des vins.
C’est chaud et froid à la fois comme une histoire d’amour idéale.

Le verre se décline principalement en rouge, même si de sympathiques incursions existe en blanc et rosés. Sur le blanc, je ne saurais que trop vous recommander de courir et harceler votre caviste (si, si, on a le droit d’harceler son caviste) afin d’obtenir le Minervois de la Tour Saint Martin qui confirme encore et toujours l’exceptionnel rapport plaisir/prix, ainsi que celui des Vignerons de Pouzols Mailhac  avec le mignon Florilège blanc en vente sur leur site.minervois vin blanc
En rouge, un grand coup de cœur sur le domaine Anne Gros, où quand des bourguignons s’évadent au sud pour faire de chouettes vins à la belle fraîcheur, la ligne droite, sans esbroufe mais avec passion et rigueur. N’omettez pas de traîner votre verre jusqu’au Domaine de la Tour Boisée où Jean-Louis Poudou poursuit inlassablement sa quête de la qualité, tandis que le Château Sainte Eulalie dévoile de beaux fruits noirs, à la trame serrée et au boisé maîtrisé. Un dernier pour la route avec le Domaine du Petit Causse qui se la joue tout en fraîcheur et fruits.borie de morel

Une jolie mention spéciale au coeur du Minervois, pour le cru Minervois La Livinière qui forme un petit joyau attaché aux pentes du  Causse. Avec ces terrasses faites de galets, de grès, de schistes ou de calcaires, la livinière porte les promesses de la beauté de ses lieux. Au verre, le vin développe de jolies notes de poivre, un peu florales, élégantes. Le fruit se révèle mais n’assomme pas d’exubérance, la structure tannique est maillée finement. Un grand et beau moment en technicolore. On se jette à tire-bouchon raccourci sur le Domaine Borie de Maurel avec La Feline au nez de fruits rouges compotés, de poivre, de thym avec une bouche longue comme un baiser de cinéma.

A déguster impérativement sur la région les muscats de Saint Jean de Minervois. Quitte à partir dans l’exceptionnel, touchez le fabuleux du verre et ne résistez pas à une quille du Domaine Barroubio. Le nez frétille, la bouche s’extasie et le cœur palpite sur ses muscats…Fruits, fleurs et épices se mêlent en une danse sensuelle qui laisse en bouche l’émotion des grands vins.

Bref, traîne ton verre en Minervois, il te remerciera.

 

Ce contenu a été publié dans decouverte appellation, dégustation, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Il était une fois le Minervois

  1. Pierroro, du Québec dit :

    Borie de Maurel: tous ses vins….Que du bon vin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *