Plan de Dieu, quand le verre vire au religieux…

Ils étaient beaux, ils sentaient bon la terre chaude mes vignerons du Plan de Dieu.
Sorry Piaf, sorry so…
Nous partîmes 24 de la Vallée du Rhône, et arrivâmes 24 à Paris.
Sorry Corneille, sorry so…
L’emprunt à Gainsbourg s’imposait pour cette journée, où les vins étaient si bons.
Le Pape donna même sa démission ce même jour. Fallait y voir un signe??
Toute histoire devant commencer comme il se doit..
Il était une fois une jolie petite appellation du Rhône méridional, pas trop connue, avec des petites merveilles où les quilles dépassent rarement les 10 euros et où la fille allait allègrement remplir sa cave depuis quelques années. Alors quand l’occasion s’est présentée de les monter sur Paris voir quelques fous de vins, j’ai embarqué mon tire-bouchon, dégainé mes verres et débarqué les vignerons…

Le Plan de Dieu: sa vie, son oeuvre

Entre Vacqueyras, Gigondas, et Rasteau, il y a là un immense plateau dont le terroir est issu du ou des dieux (on s’en fout, c’est si bon) mais surtout de l’époque du Riss et  qui révèle richesse, puissance et plénitude. Je vois déjà les mains se lever (si, si!): c’est quoi le Riss? Pour faire simple, une ère de sacrée glaciation au quaternaire (Megève, à côté, c’est de la gnognotte) et dont les éboulis au moment du réchauffement ont apporté une multitude de pleins cailloutis, bon, beaux et biens…
Quant au nom, il semblerait que le coin était tellement malfamé au Moyen-Age (pire que les Galeries Farfouillette un premier jour de soldes, c’est dire!) que les voyageurs recommandaient leur âme au Créateur avant de le traverser.
Le climat ensoleillé donne des raisins biens mûrs, le Mistral assechant les vignes permet pour sa part en bon copain de réduire les traitements au minimum. Quelques vignerons sont tout de même en bio, mais les conventionnés restent bien dessous des normes établies.

Des dégustateurs aux anges! Merci à Lincoln Siliakus

Et dans le verre:

L’appellation ne se décline qu’en rouge.
Rouge comme un péché divin de gourmandise, avec des arômes de cerises, agrémentés de touches de muscade et de poivre pour corser la sensation… Trois cépages principaux: le Grenache pour le fruit, la Syrah pour la structure et les épices et le Mourvèdre pour la puissance.
Pour résumé, de très jolis vins au prix tout doux. En bref, la bouche explose sous le fruit avec des accents sauvages et mélodieux alors que la gorgée envahit le palais pour laisser place en une finale longue aux épices et aux parfums de garrigue.

Le Plan de Dieu:ses vignerons

Passionnés, ils étaient 24 à venir avec moi (c’est dire, s’ils étaient motivés) présenter leur vins à des accros de divins flacons… Alors, attrape ton verre et rue toi sur ces domaines à tire-bouchon raccourci…

DOMAINE DE L’ARNESQUE
DOMAINE DES BANQUETTES
DOMAINE DU BOIS DES DAMES
DOMAINE DU BOIS DES MEGES
DOMAINE CALENDAL
LE CAVEAU CECILE-DES-VIGNES
CAVE LES CÔTEAUX DU RHÔNE
CHATEAU LA COURANÇONNE
DOMAINE DE L’ESPIGOUETTE
DOMAINE DES FAVARDS
DOMAINE LE GRAND RETOUR
DOMAINE MARTIN
DOMAINE MOUN PANTAI
DOMAINE LES ONDINES
DOMAINE DES PASQUIERS
DOMAINE DES QUAYRADES
DOMAINE LE RENARD
DOMAINE ROSE-DIEU
FERME SAINT ANTONIN
CHATEAU SAINT JEAN
DOMAINE SAINT PIERRE
DOMAINE LUCIEN TRAMIER
DOMAINE VALAND
DOMAINE DE VERQUIERE

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Plan de Dieu, quand le verre vire au religieux…

  1. Tom dit :

    Une très jolie rencontre que cette journée, y’en a même qui en parlent plus en détail (les fourbes !)

    http://www.1098.fr/rencontre-avec-lappellation-plan-de-dieu/ ;)

  2. Ping : Le jour où j’ai rencontré (Plan de) Dieu… | Very Wine Trip

  3. Ping : Le jour où j'ai rencontré (Plan de) Dieu... : VERY WINE TRIP

  4. Ping : Sur la route des vacances…Découvrir l’appellation « Plan de Dieu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>