Le Grand Tasting, là où le bonheur s’écrit avec un G

Cette année encore, Noël est arrivé en avance.
Pour la 7ème année, les sieurs Bettane et Desseauve, auteur du guide éponyme avaient réuni de gentils vignerons et de grandes Maisons au sein du Carroussel du Louvre.
C’était encore une fois l’occasion d’arpenter la France mais aussi une partie de l’Italie un verre à la main.

Ayant à cœur de ne point décevoir le visiteur, les deux compères n’avaient  ici présentés que des vins ayant reçu la note minimum de 13/20 au Guide. Les dégustateurs ayant le palais aussi fins que la dent peut être dure, l’engagement avait là de quoi affoler les papilles.

Dans les allées, entre bordelais et Alsace, les sentiments se succèdent; l’engouement d’abord. Jamais démenti, l’enthousiasme des visiteurs égale celui d’une convention de notaires de province au cœur de Pigalle.
Je garderai en mémoire pêle-mêle, les sourires devant les nectars proposés à la dégustation, les front qui se plissent, concentrés pendant les conversations avec les vignerons et les maîtres de chai, les pages qui se couvrent de notes afin de garder en mémoire l’émotion de l’instant, les échanges passionnés entre amateurs.

Mon verre, quant à lui, se rappellera les jolis Bourgognes de la Maison Aegarter, une somptueuse virée en bordelais entre Cos d’Estournel à la saveur à la fois ronde, profonde et harmonieuse, Lafon Rochet à l’élégance et la finesse immuable, Brane Cantenac et ses notes si particulièrement de mûres, un vin ample et raffiné , Figeac ensuite. A travers les vins représentés, Le Grand Tasting permettait une meilleure compréhension de cette terre bordelaise aux influences diverses.
Plus au sud, le Domaine de l’Hortus déroulait son très joli Pic Saint Loup, tandis qu’un pavillon du Languedoc proposait à la découverte ses plus jolis domaines du profond Borie de Maurel aux notes de fruits noires à la fois puissant et sensuel au maîtrisé Ostal Cazes aux arômes de fruits murs mais non sans une certaine fraicheur et à la grande longueur en bouche. Une belle découverte avec le domaine de La Prose un vin ample aux notes de fruits noirs et d’épices et le bel Aurel aux parfums de garrigues et cerises confites. Le Languedoc démontrait une fois encore la beauté de sa terre qui donne naissance à de si jolis vins encore trop méconnus.
Dans la Vallée du Rhône, Chateauneuf du Pape était cette année l’appellation à l’honneur. De la Maison Beaucastel, à la Maison Ogier, Les Cailloux, toutes les stars étaient là. Joli maison du Rhône dont je ne me lasse jamais de vanter la constance, Dauvergne&Ranvier avait sorti ses jolis quilles, tandis que Marcel Richaud faisait découvrir l’exubérance fruitière de ses cuvés et que Pierre Amadieu proposait ses magnifiques Gigondas tout en puissance maîtrisée.

De G à D, Marcel Richaud, la Maison Jacquesson, Hervé Bizeul

Restait encore à explorer l’Alsace selon le domaine Marcel Deiss, et crapahuter en Bourgogne au rythme des maisons Drouhin, du domaine Chevalier, d’Olivier Leflaive.

Bettane et Desseauve proposaient aussi de revenir, pour un moment, sur les bancs de leur chouette école. L’occasion d’appréhender un terroir avec ceux qui le connaissent le mieux leurs vignerons et , ô joie, un verre à la main.
Dégustation, explication et exaltation au programme.
C’est ainsi que j’ai pu, moment magique, découvrir quelques uns des plus grands vins de domaines familiaux mythiques. Du fabuleux Clos de Mouches de chez Joseph Drouhin, au mythique Vega Sicilia Unico, en passant par le magnifique Chateau Mouton Rothschild, l’exceptionnel Sassicaia de Tenuta San Guido, sans compter le magnifique Porto de la famille Symington, des vins après lesquels un moment de pause est nécessaire tant on sait qu’il était exceptionnel.

Bref, le Grand Tasting se sont avant tout de belles rencontres…

 

Ce contenu a été publié dans dégustation, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le Grand Tasting, là où le bonheur s’écrit avec un G

  1. AEGERTER dit :

    Beau papier, je suis très contente d’avoir découvert ce blog!

  2. carpentier francis dit :

    C’est vrai que c’est très bien écrit…bravo Louise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>