VIENS A SAINT-POURCAIN, C’EST POUR TON BIEN!

Si vous hésitez encore à quitter Paris sans un plein flacon de tranquillisants, sachez qu’il existe aux portes de l’Auvergne, un coin de Paradis. A regarder les émissions télévisuelles sur les gentils agriculteurs, vous aviez bien vu toute cette Nature mais en vrai, le choc est rude. Devant vous s’étalent de grands prés recouverts d’herbes VERTES sans même un écriteau interdit aux chiens pour gâcher le paysage, au loin la chaîne du Puy de Dôme termine votre carte postale.saint-pourçain vin

L’Auvergnat, jamais dépourvu même avant la bise, a planté là entre vaches et montagnes de forts jolies vignes. A Saint-Pourçain, les trois couleurs se déclinent au verre. Si l’appellation n’a acquis que récemment le titre d’AOP (Appellation d’Origine Protégée et non Aventures et Ouvertures pour les Poches), le vignoble fut implanté depuis les gallo-romains.
Ici poussent joyeusement Gamay et Pinot Noir pour les rouges, Chardonnay, Sauvignon et Tressallier (un cépage local unique) pour les blancs.
Les sols pour part granitique et l’autre argilo-calcaire vont respectivement amener structure et fruité aux vins.

Le Domaine Laurent veille avec amour, humour et rigueur sur 20 hectares de vignes. De jolis coteaux, quelques sacrées pentes et tous les sols de l’appellation pour de fort beaux vins.
La conduite du vignoble se fait en traditionnelle mais avec une vraie volonté de respect du terroir, la vinification quant à elle, s’opère en parcellaire sous la houlette de Corinne mais où son fils commence à mettre sa patte et son point de vue. Entre mère et fils, une même exigence de respect du fruit, du bois maîtrisé et de l’équilibre au verre.

vin

En blanc, la cuvée tradition mélange à majorité de Tressalier puis de Chardonnay et Sauvignon développe de jolies notes d’agrumes et de chèvrefeuille et une grande fraîcheur. La cuvée Calnite inverse la tendance avec une majorité de Chardonnay et dévoile des notes d’abricots, d’agrumes, la bouche est vive. Le Puy Real provient de terroir calcaire, son élevage de 8 mois en fût lui a donné de jolies touches anisées où abricot et herbes fraîches se mêlent. En bouche, une belle attaque, la fraîcheur est présente avec une jolie minéralité et une bonne longueur.

En rouge, la cuvée Tradition à majorité Gamay reste résolument sur le fruit avec une jolie fraicheur. La cuvée Calnite, issue de sols argilo-calcaires et granitiques développe des notes de fruits plus mûrs et de poivre pour une bouche douce et épicée à la fois. Après un élevage d’un an en fût, le Puy Réal offre au nez de beaux arômes de cerises compotées légèrement vanillées, la saveur est longue et ronde.

Bref, posez vos verres en Saint-Pourçain…

 

Ce contenu a été publié dans decouverte appellation, dégustation, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *