La Bourgogne expliquée aux blondes

Sur les plages, chaque année, des millions de neurones disparaissent dans la plus grande indifférence. Tapis dans l’ombre d’un sac entre deux tubes de crème solaire, des Musso, Levy ou quelques Sudoku vengeurs s’acharnent sans pitié sur les derniers vestiges de la culture.
Afin d’enrichir la vôtre et vous permettre accessoirement de gagner quelques camemberts au prochain Trivial Poursuit du camping, j’entame aujourd’hui le grand feuilleton de l’été: le vignoble expliqué aux blondes, ou comment siffler les quilles avec classe et culture.bourgogne

Continuer la lecture de « La Bourgogne expliquée aux blondes »

J’aime pas l’été

Je n’aime pas l’été.
Je n’aime pas le sable qui s’insinue dans le maillot.
Je n’aime pas les bellâtres au regard torve qui balancent des œillades derrière leur RayBan
Je n’aime pas avoir le brushing qui flanche sous la chaleur.
Je n’aime pas LE moustique qui m’empêche de dormir toute la nuit.
Je n’aime pas le partage des effluves corporelles de mes congénères à coup de métro.
Je n’aime pas vivre devant les fenêtres ouvertes de mes voisins.
A cette dernière insertion, je dois avouer que l’idée eut pu avoir quelques intérêts si mon voisin eut le physique de Brad Pitt ou de Georges Clooney lors que celui-ci s’approcherait plus de Garcimore (et encore, c’est moche pour Garcimore)

Mais j’aime le rosé.
J’aime le verre de rosé quand il croque de fruit en bouche et résonne des rires des soirées d’été.
rosé vicky's wineJ’aime le rosé au bord de l’eau, quand en terre girondine sa fraîcheur joue avec les fruits rouges et l’air de la mer.
rosé bordeauxBref, l’été, ce qu’il y a de bien, c’est le rosé…