Evin, dans les dents!

Au delà de ce jeu de mot positivement pitoyable qui m’a fait beaucoup rire, il est temps d’expliquer enfin à mes copines blondes (les brunes aussi ne soyons pas racistes) ce qu’est la Loi Evin. J’en vois qui essaie de sortir discrètement de l’écran, mais je promets ce sera court, simple et sans douleur. Il y a quelques jours encore se tenait le Vinocamp et on a pu constater que le sujet traumatisait encore les foules. Une petite histoire dans la grande, le Vinocamp est la chouette réunion de toqués de vins réfléchissant aux meilleures façons de convaincre le monde, voir l’univers du divin breuvage.

Continuer la lecture de « Evin, dans les dents! »

Que boire avec…un chippendale habillé en pompier?*

La nouvelle est tombée, implacable.
Il faut que je me fasse ramoner la cheminée.

Il était 7h32 ce matin, je dépiotais tranquillement le courrier du mois dernier alors qu’un sublime thé de chez Mariage infusait dans ma modeste théière Monoprix -J’aurais bien pris du Champagne tous les matins, mais la décadence a ses limites.  Mon compte en banque surtout, en fait.**-lorsque je tombai sur cette missive agressive de mon assureur m’enjoignant à produire sous peu un certificat de ramonage en règle.

L'image est bien évidemment racoleuse, ne me remerciez pas.

Rendez-vous fut donc pris avec un ramoneur dûment agrée.
Le jour dit, à huit tapantes, alors que mon coeur cognait fort , j’ouvrai ma porte pour tomber sur un pré-retraité à la bedaine tombante. Autant confesser que mon enthousiasme quant à la profession décru quelques peu. Il y a quelques années, on nous vantait cette France qui se lève tôt, autant t’avouer que les jeunes mâles affriolants eux, restent couchés. La vérité, ça s’affronte. Durement. Surtout à 8 heures du matin.

Dépitée, je regardais l’homme tapisser consciencieusement mes carreaux de suie, au doux son de « Ma p’tite dame, ça fait un moment que ça n’avait pas vu un ouvrier la-dedans. Je vais vous arranger cela ». Quand je fus assaillie par cette pensée (pour le moins) fulgurante: heureusement que l’homme ne fut pas un somptueux bricoleur aux muscles luisants (ne jamais sous-estimer le pouvoir de séduction d’un homme avec une brosse télescopique en main) car qu’aurais-je bien pu boire en accord avec lui?

Cette question essentielle était désormais posée: que boire donc avec un mâle aux muscles luisants, voir même, poussons la vraie réflexion à son but, un chippendale déguisé en pompier? Continuer la lecture de « Que boire avec…un chippendale habillé en pompier?* »