A VOS VINS…JURES, PARTEZ!!

A l’initiative de Coop de France, c’est chaque année que se joue le jury des Coup de cœur de femmes journalistes. Des vins issus des coopératives du Languedoc, déjà primés, se soumettent au jugement de femmes journalistes d’horizons divers.

Imaginer autant de filles et de vins dans le même lieu, relève du Paradis ou de l’Enfer suivant les points de vue.

Après les ohh d’extase devant la file des jolies quilles en habit anonyme, ce sont les mmh au-dessus  des verres. L’œil pétille, le nez frétille et le palais oscille de verre en verre.

 

Après la réflexion en solitaire, le nez sur le verre, le stylo sur la feuille, viennent les échanges. D’amatrices à dégustatrices averties, les avis divergent ou se rejoignent. De discussion en tergiversation, les conversations roulent, chacune tenant ses positions. Ici on aimera le passage du bois, ailleurs, on le redoute. Mais au final, une majorité se détache, des femmes arbitrent et le jugement tombe.

And the winner are (roulement de tambour):

Domaine des Montarels Chardonnay, IGP Côtes de Thongue, blanc, 2010
De la cave Les Vignerons d’Alignan du Vent (34)

Le Cigalois, IGP Cévennes, rosé, 2011
De la cave Les Terrasses cévenoles à Saint Hippolyte du Fort (30)

Le Cigalois, IGP Cévennes, rosé, 2011
De la cave Les Terrasses cévenoles à Saint Hippolyte du Fort (30)

Et mon coup de cœur est:

Joli Chardonnay par les Vignerons de Pomerols

 

DE LA TAUROMACHIE A LA VIGNE: UNE TERRE

Sur l’invitation des Costières, j’ai pu découvrir leurs vins lors de la Féria de Nîmes.

Les Costières de Nîmes c’est un vignoble au sud des Côtes-du-Rhône, de la vallée du Gardon jusqu’aux portes de la Camargue. Un terroir riche, méditerranéens, faits de galets chauffés au soleil et de pluies rares et diluviennes et toujours le Mistral qui soufflent sur les vignes les préservant ainsi de nombreuses maladies.

Au delà de la dégustation, c’était l’occasion de découvrir une corrida avec les vignerons des Costières, ses aficionados. Entrevoir, comprendre dans la beauté brute du taureau, les passes du torero empreintes d’une beauté funèbre le dessein de cette terre. La naissance de ces vins entre force et délicatesse.

Continuer la lecture de « DE LA TAUROMACHIE A LA VIGNE: UNE TERRE »