CE WEEK-END, JE BOIRAI…(concours inside)

Cette semaine, c’est un retour sur les terres du Sud…

Il était une fois en Côtes du Rhône, un petit terroir qu’on appelait le Plan de Dieu…C’est là, près d’Avignon, que Céline a grandit, au cœur du Domaine des Favards… Après quelques années de travail au vignoble, ce sont les études, puis un métier de Chimiste pour l’univers de la cosmétologie.

Les années passant, c’est l’appel de la terre, de la vigne…

Il y a quelques années, la jeune femme revient au Domaine…Elle y apprend la patience, l’humilité face à la nature. A force de travail, elle met peu à peu sa touche sur les vinifications de la maison pour arriver enfin à des vins étonnants, mélange de la force de cette terre caillouteuse baignée de soleil et de sa délicatesse.

La fille étant sympathique, elle vous propose de découvrir aujourd’hui un joli Plan de Dieu 2008, un vin mêlé du fruit du Grenache et de la force animale du Mourvèdre.

Dans le verre, c’est le soleil sur les baies noires le long des chemins, la magie de la terre qui donne toute sa force à ce vin…

Pour découvrir cette jolie quille sur votre table, une réponse suffit sur la messagerie du blog:

Quel est l’âge moyen des vignes servant à élaborer cette cuvée? Un indice: réponse sur le site du Domaine des Favards

Une bonne réponse, tirage au sort Mercredi et une jolie bouteille de Plan de Dieu 2008 dans la boîte de l’heureux élu dès vendredi…

Quand je disais que c’était un chouette Lundi…

Merci à Vanille (jero) qui voit la jolie quille voler jusque ses verres! Rendez-vous lundi prochain pour un autre chouette domaine à découvrir…

 

 

CE WEEK-END, JE BOIRAI…(concours inside)

Qui ne connait pas cet instant maudit où le réveil sonne, et où l’on réalise que c’est lundi matin. LUNDI MATIN, soit le premier jour d’une semaine qui, au sortir de l’hiver, va sembler longue tant le soleil et les bonnes tablées d’amis vous manquent.

Et si le lundi matin, c’était le premier moment de la semaine pour préparer son week-end?

Parce que quelquefois, les moments peuvent être creux, les tables vides, Quilles de Filles se propose de remplir votre verre… Oui, je sais, je parle de moi à la troisième personne, mais le schizo me va très bien au teint.

Tous les lundis désormais, découvrez un sympathique vigneron, un joli domaine, ou un château enchanteur (bref, un endroit où l’on peut trouver le divin breuvage).

A la fin de l’article, les gens étant si gentils, une jolie quille à gagner lors d’un tirage au sort par une main innocente le mercredi, et le vendredi la bouteille est dans la boîte de l’heureux élu…

Continuer la lecture de « CE WEEK-END, JE BOIRAI…(concours inside) »

AVEC LE VIN, AYEZ DU NEZ

A voir certains professionnels déguster des vins, on peut se sentir perdu. Et quand vient son tour, passer au risque de louper un joli moment. Et si vous osiez..?

Alors, prête? D’abord, dîtes-vous que:

Découvrir un vin, c’est aller à la rencontre d’un autre.

Le regarder, voir les reflets de la lumière sur sa robe, détailler les nuances qui se découpent et, tranquillement, se pencher un peu plus vers lui pour le sentir, le humer.

Sentir un vin, c’est regarder en soi et retourner au creux de sa mémoire. Laisser affluer les souvenirs des cerisiers de l’enfance, des confitures qui mijotent, de l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, celle laissée par la pluie sur la pierre chaude de l’été…

Nul ne saura mieux décrire un vin que votre mémoire.                                                                                       Le nez se retrouve et se forme.                                                  Alors sentez les herbes aromatiques au retour du marché, sentez les légumes tout juste découpés sur votre planche, sentez encore et toujours. Ouvrez vous aux parfums qui vous entourent.

Cet instant si particulier, ce premier moment avec lui, n’est qu’entre vous et le verre. Vous pourrez en parler ensuite et échanger vos impressions. La dégustation se partage, mais ne s’impose pas.

Il n’existe pas de mots pré-établis. Oubliez les ouvrages qui discourent le breuvage à longueur de pages, et laisser vous mener par le bout de votre nez…