Que boire avec la fin du Monde?

A l’heure où les accords sont à la mode et à moins d’un mois de la date fatidique, restait cette grande question:  Que boire avec la fin du Monde?
Les mayas, dont on a si souvent vanté l’avancée de leur civilisation ayant prédit l’extinction de notre monde à l’exception d’un bout des Pyrénées entre chèvre et Bayrou.
La cruauté n’a pas de limite.
Bref, cinq mille ans de civilisation et d’histoire pour finir sous une tente Quechua au pied du Pic du Bugarach* dans les Pyrénées, la fin valait donc bien une wine list.

Continuer la lecture de « Que boire avec la fin du Monde? »

Les droits de plantation expliqués à ma voisine.

Ma voisine, elle s’appelle Violette.
Et Violette, le vin elle en boit un peu pour les fêtes, la famille, quoi…
Alors le vin, Violette, elle y connaît pas grand chose et puis elle s’en fout Violette parce qu’elle a Arthur…
Arthur, c’est le petit des voisins, qu’elle garde tous les jours après l’école. Alors dès 15h, elle prépare les tartines, la confiture, les jeux. Elle met une toile cirée sur la table de la cuisine, sort les tasses et les feutres pour son moment de bonheur arthuresque.
Bref, Violette est heureuse de 16h30 à 19h00, tous les jours sauf le week-end.

C’est dire, si elle s’en fout des droits de plantation, Violette. Continuer la lecture de « Les droits de plantation expliqués à ma voisine. »

IL ETAIT UNE FOIS LE CARIGNAN

Aujourd’hui est un jour un peu spécial…
Si effectivement nous sommes bien un 29 février, ce petit jour qui nous est rajouté tous les quatre ans afin de rattraper notre course contre le temps, il ait un autre événement; C’est le Carignan Day!

Pour la première fois aujourd’hui, à travers le monde, tous les amoureux du vin (dont vous faites déjà parti) vont célébrer ce joli cépage. Des États-Unis à la Chine en passant par l’Hexagone (ben oui, c’est le chemin), les verres se lèveront à l’ode de ce vieux cep.

Continuer la lecture de « IL ETAIT UNE FOIS LE CARIGNAN »

Une parenthèse à Sainte-Cécile Les Vignes

Depuis le temps que Dominique Gille, du joli petit village de Sainte-Cécile Les Vignes me vantait les charmes de ce village ainsi que le dynamisme de ses vignerons, j’ai profité samedi du beau temps froid de la Provence et enfourchant mon balai ma jolie auto, je me suis rendue tout au nord du Vaucluse, à quelques encablures de la Drôme.

C’est lors d’un vernissage des artistes locaux au caveau, que j’ai pu rencontrer Frédéric Penne, vigneron du domaine Moun Pantaï et François Pouizin, administrateur de la Cave coopérative de Chantecôtes. J’ai écouté leur combat passionné depuis 25 ans pour obtenir enfin l’appellation village pour ce terroir si spécifique de Sainte Cécile, Frédéric m’a conté les galets roulés, les sols argilo calcaire, les climats, les espoirs aussi de tous ces vignerons.

Pour finir, j’ai pu déguster un verre de Côtes du Rhône rosé, Abélia, tout en délicatesse. Des fruits gourmands, une fraîcheur presque ciselée pour ce joli rosé qui m’a donné des envies d’été au cœur de l’hiver…

C’était une jolie parenthèse…

LE MYSTERE 1855

Oyez, oyez, amateurs et lecteurs imprudents, un mystère demeure sur la planète vin…

1855, est un site de vente en ligne de grands crus. A la naissance de la société, en 1995, Emeric Sauty de Chalon, ambitionnait rien de moins que de faire de ce site l’ « Hermes du vin »! A trop miser, la société est désormais partie dans le rouge et rien ne va plus…

Continuer la lecture de « LE MYSTERE 1855 »